Vous êtes ici : diagnostics immobiliers > diagnostic électrique

Diagnostic électrique

Périmètre et méthodologie d'intervention

Périmètre d'intervention

Les principaux domaines sur lesquels porte le diagnostic de l'installation électrique :

  • le disjoncteur de branchement (général).
  • le dispositif de protection différentiel.
  • la prise de terre et l'installation de mise à la terre (continuité).
  • le dispositif de protection contre les surintensités.
  • le respect des règles liées aux zones dans chaque local contenant une baignoire ou une douche.
  • les appareils présentant des risques de contact direct.
  • le matériel électrique vétuste ou inadapté à l'usage.
  • l'installation et l'équipement électrique de la piscine privée.

Méthode d'intervention

Selon la norme Afnor XP C16 600, les diagnostiqueurs de ADN de l'habitat ont pour mission d'identifier par des contrôles visuels, des essais et des mesures les défauts susceptibles de compromettre la sécurité des personnes (principalement les électrisations, électrocutions, incendies).

Quels sont les différents résultats du diagnostic électrique ?

  • Aucune anomalie détectée
  • En cas de présence d'anomalies :
    1. Signaler et localiser les anomalies potentielles.
    2. Apporter des explications sur la nature des anomalies relevées et alerter sur la nature des risques encourus en cas d'utilisation de l'installation (électrisation, électrocution, incendie)

Bien souvent le diagnostic électrique révèle des anomalies plus ou moins importantes mais qui n’entraînent aucune obligation de travaux pour le propriétaire.

ADN de l’habitat vous conseille pour sécuriser votre transaction, d’anticiper en réalisant vos diagnostics avant le compromis de vente de manière a ce que vos acquéreurs ne soient pas averti de ces anomalies au dernier moment ce qui pourrait fragiliser votre vente ou générer des négociations de dernières minutes.


Pour en savoir plus sur le diagnostic électrique :

Dernière mise à jour le 16/02/2016